Liste des articles

Découvrir l’art de l’hospitalité à la grecque

Découvrir l’art de l’hospitalité à la grecque

Andréanne Tremblay-Lebeau

Andréanne Tremblay-Lebeau

Vivre mieux:

Diététiste professionnelle

Découvrir cet auteur

Un acte d’hospitalité ne peut être que poétique – Jacques Derrida

Quand avez-vous reçu pour la dernière fois de purs étrangers à la maison pour un repas ou encore pour passer la nuit? D’aussi loin que je me souvienne, ça ne m’est jamais arrivé et c’est quelque chose de très peu fréquent par chez nous. Pourquoi? Probablement parce que ça ne fait pas partie de nos habitudes et de nos coutumes.

De l’autre côté de l’océan toutefois, la philoxénia, ou l’hospitalité à la grecque, fait partie de la tradition. Elle exprime, dit-on, « l’amour de l’étranger ». L’hospitalité était autrefois une obligation religieuse qu’on associait à la charité. C’était une obligation presque incontournable, un acte de générosité qui peut laisser perplexe aujourd’hui puisque les gestes désintéressés se font désormais plutôt rares. L’hospitalité constitue plutôt de nos jours une qualité sociale et on la considère souvent comme une vertu. Même en Grèce, elle se fait de plus en plus rare, surtout dans les endroits surpeuplés. Il faut donc sortir un peu des sentiers battus pour retrouver cette tradition exemplaire.

Apprendre l’art de l’hospitalité à la grecque, c’est plus simple que ce que l’on pourrait croire. Il suffit de toujours ouvrir sa porte à l’étranger qui vient cogner. Préparez-vous mentalement à offrir un bon repas à une personne de passage, un ami d’ami ou quelqu’un avec qui vous discutez dans la rue, même si vous ne la connaissez pas vraiment. En ayant toujours sous la main des aliments que vous pouvez préparer en un tour de main et une bonne bouteille de vin, vous vous en sortirez sans grande peine. Et parions aussi que vous prendrez plaisir à découvrir cette nouvelle personne au cours d’une soirée ou d’une journée. Parce que l’hospitalité à la grecque, ça permet aussi de s’ouvrir aux autres et sur le monde. Alors, êtes-vous prêt à apprivoiser la philoxénia?

Lire davantage sur l’art de vivre en Grèce:

Évaluez cet article


Découvrez nos auteurs

Liste des articles