Liste des articles

Comment rassasier des tweens affamées

Comment rassasier des tweens affamées

Andréanne Tremblay-Lebeau

Error: Impossible de créer le dossier wp-content/uploads/2016/12. Son dossier parent est-il accessible en écriture par le serveur ?

Votre famille:

Diététiste professionnelle

Découvrir cet auteur

Approximativement 15 h 30-16 h : retour de l’école de votre tween. Votre enfant est affamé, mais le souper est encore loin. C’est le moment parfait pour une petite collation nutritive qui lui permettra de calmer son ventre affamé jusqu’au souper (sans bien sûr lui enlever tout appétit pour le repas), et qui l’aidera à combler ses besoins quotidiens en éléments nutritifs. Vous êtes encore au milieu de vos tâches de la journée et n’avez pas le temps de vous occuper de la collation? Ou vous n’êtes pas revenu du boulot et votre enfant reste seul quelques heures?

Pas de panique! Un peu de planification et ces situations représenteront un avantage et non pas un inconvénient. Parce que, de toute façon, votre tween est assez grand pour faire son propre choix de collation quand il a faim, n’est-ce pas? Ce qu’il vous reste à faire pour participer activement à sa santé dans cette situation, c’est de mettre à sa disposition des aliments nutritifs qu’il aura envie de consommer en revenant à la maison.

La meilleure façon de miser sur des aliments sains, c’est de les regrouper dans un seul endroit qui sera établi comme la réserve à collations. Je vous suggère de conserver un tiroir à légumes ou le tiroir à fromage de votre réfrigérateur, que vous remplirez de collations pour vos tweens. Essayez de trouver une formulation attirante qui parle à vos enfants pour baptiser le tiroir choisi. Si votre tween est une fille, vous pourriez, par exemple, inscrire « les collations secrètes de Miley Cyrus ». Pour un garçon, on pourrait inscrire plutôt le nom d’un sportif qu’il admire comme le joueur de hockey Carey Price.

Chaque semaine, demandez à votre enfant de vous fournir une liste de 5 idées de collation nutritive qu’il aimerait voir dans ce tiroir. Suggérez-lui de vous fournir une liste sur un bout de papier ou, dans le cas où votre jeune possède un cellulaire, de vous l’envoyer directement par messagerie texte. Sélectionnez une partie de ses choix, ou encore tous s’il a bien su combiner collations branchées et nutritives. Il participera ainsi aux décisions, s’en sentira valorisé et sera heureux en revenant de l’école de prendre une collation qu’il a lui-même choisie.

Voici quelques exemples d’aliments dont vous pourriez garnir votre tiroir à collations « nutritives et approuvées par les enfants » :

  • Crudités et trempette originale qu’il pourra préparer lui-même (envoyez-lui la liste des ingrédients par courriel ou messagerie texte le lundi dans la journée)
  • Brochettes de fruits avec quelques guimauves
  • Pommes tranchées qui serviront à faire des « sandwiches » avec des biscuits Graham et du beurre d’arachides

Évaluez cet article


Découvrez nos auteurs

Liste des articles